Interview de Gaëlle Pouliquen, courtière en financement immo et pros, gagnante du concours Onbird ! 🎉

Valentin Amelineau
November 4, 2021

Nous en avons parlé sur notre page linkedin juste ici, nos deux co-fondatrices (Tiffany et Aurélie) étaient présentes au salon du credit édition 2021 en début de mois. Elles ont pu rencontrer de nombreux courtiers et échanger sur l'utilisation des financements alternatifs comme levier de croissance dans le courtage pro (ou sur la diversification des activités). 


Durant toute la durée du salon, vous pouviez participer à notre concours pour remporter 1 an d’abonnement à Onbird. 🏆 Le tirage au sort du concours a depuis été effectué et l’heureuse gagnante, nous vient du Rhône. 

👏 Félicitations à Gaëlle Pouliquen et Franck Bonjour du Cabinet Banquimmo, la chance vous a souri ! 

Nous les avons tous les deux contactés il y a quelques jours pour leur annoncer la nouvelle et échanger sur l’utilisation d’Onbird pour diversifier les revenus de leur cabinet en accompagnant les chefs d’entreprise avec un panel de produits couvrant tous leurs besoins.

Aurélie, notre COO, leur a fait une démo complète et en quelques minutes, ils étaient armés pour ouvrir le champ des possibles et faciliter l’accès aux financements professionnels de leurs clients chefs d’entreprises.

🧢 Le cas de Gaëlle est intéressant puisqu’elle a la double casquette : via Banquimmo, elle propose du courtage immobilier pour les particuliers et du courtage en financement professionnels pour les chefs d’entreprise.

Une approche commerciale BtoC complétée par des dossiers BtoB, une recette qui fonctionne très bien pour Banquimmo. 

Croyez-nous, les projets de financements des professionnels rhodaniens sont entre de bonnes mains 😇  


Interview

Onbird : Alors Gaëlle, rentrons tout de suite dans le vif du sujet, qui es-tu ? 🕵️

Gaëlle Pouliquen : Je suis Gaëlle Pouliquen, je suis courtière en financement particulier et professionnel au sein de l’agence Banquimmo. Banquimmo est une agence lyonnaise fondée par Franck Bonjour qui existe depuis 7 ans déjà ! En croissance continue, nous sommes aujourd’hui 7 collaborateurs au sein de l’équipe.

Concernant mon parcours, je sors d’une formation en finance et j’ai commencé ma carrière par une longue période en banque puisque j’y ai passé 17 ans, à différents postes. 

Onbird : Pourquoi es-tu devenue courtière ? 

Gaëlle Pouliquen : Ce qui m’a toujours plu et ce qui m’anime aujourd’hui, c’est de pouvoir suivre et vivre les projets, de près et avec intensité. J’ai aussi managé, mais ce qui me plaît le plus c’est d’être au contact d'entrepreneurs et de les accompagner tout au long de la vie de leur entreprise : de la création au développement. C’est exactement ce qui m’a donné envie de faire du courtage ! Je me retrouve tout à fait là-dedans puisque ça allie une partie conseil et une partie vente/prospection.

Je précise que j’adore dire qu’il n’y a pas de petit projet ! C’est mon leitmotiv : que ce soit une boutique qui se crée ou des PME qui développent, c’est une partie de vie que j’accompagne, que je développe, grâce à mon expérience et à mes acquis. 

Onbird : Selon toi Gaëlle, quel est l’intérêt pour un entrepreneur de passer par les services d’un courtier ? 

Gaëlle Pouliquen : Je dirais en premier lieu le conseil et l’accompagnement ! En tant que courtière, mon devoir c’est de guider l’entrepreneur dans ses choix, de défendre ses intérêts et de l’orienter afin de réaliser ses objectifs.

Ensuite je dirais le gain de temps et la transparence : je suis au service des entrepreneurs, je me dois de rester impartial ! En passant par un courtier en financement professionnel, l’entrepreneur délègue sa recherche de son financement. Donc même si le courtage a un coût, cela lui permet de gagner (beaucoup) de temps.

Onbird : Qui sont tes clients professionnels ? 

Gaëlle Pouliquen : Alors c’est très varié, en ce moment, c’est plutôt des créations d’entreprises, mais ça ne représente pas une vérité générale. Je peux accompagner tous les types d’entrepreneurs pour financer les projets de développement de leur business ! De la TPE jusqu'aux PME.

Onbird : Comment trouves-tu tes clients ? 

Gaëlle Pouliquen : Il y a plusieurs cas de figure mais la plupart viennent à moi via le réseau de l’agence Banquimmo. J’ai aussi des apporteurs d’affaires sur mon secteur géographique. Et enfin, la recommandation me permet de trouver des prospects extrêmement qualifiés via simple bouche à oreille. 

Il y a aussi des cas de figure où les clients particuliers de l’agence sont aussi chefs d'entreprise. Je m’occupe donc de les orienter au mieux que ce soit pour des investissements persos ou pros.

Onbird : Utilises-tu déjà le financement alternatif ? 

Gaëlle Pouliquen : Aujourd’hui, je dois bien le dire, j’ai un réflexe purement bancaire. 

Pourtant, j’ai déjà testé quelques plateformes/solutions/sites de financement alternatif, mais soyons honnête, c’est très (trop) chronophage. Lorsque j’ai eu des cas de figures, c’était des dossiers intéressants mais sur lesquels la banque ne pouvait pas intervenir ou réclamait un apport. Jusque là rien d’anormal... Là où ça se complique, c’est au niveau du temps : j’ai dû déposer mon dossier plateforme par plateforme, remplir tous les formulaires, sans avoir de certitude d’être financé évidemment …

En fait, pour résumer ma vision du financement alternatif pour les pros, je dirais que jusqu’à aujourd'hui, c’est vraiment de la “débrouille” au cas par cas, c’est à dire qu’avant Onbird je devais saisir mon dossier et les informations de mon client, financeur par financeur, tout en gardant un suivi avec eux ...

Onbird : Quel est ton avis sur l’utilisation du financement alternatif pour financer les pros ? 

Il y a clairement un sujet … Pour que ce soit efficace, il faut que soit rapide et que ce soit plus simple d’en parler ! Actuellement je n’en parle pas à mes clients, je fais mes dossiers avec les banques, de façon "traditionnelle".


Pour autant je pense qu’il ne faut pas se mettre de freins ! Lorsque l’on a des prospects ou des clients potentiels, que l’on croit au projet et que l’entreprise est rentable il faut scorer et interroger voir s' il y a des solutions possibles. Cela peut aussi faire naître des projets ou des envies aux clients, c’est aussi un super levier de business pour eux ! 


J’ai hâte d’utiliser Onbird.